Semaine Anglaise, Manor, Chamart & Severy

Après un gros match contre Les Tazs dimanche dernier, nous entamons une grosse semaine mercredi 18 janvier contre le HC Manor. Le HC est bien représenté avec 13 joueur et un goalie, au vue du nombre, Bubuche, comme dimanche contre les Taz’s a préféré se reposé après avoir déplacé de la neige durant plusieurs nuit.
Le match et plaisant, le HC Manor fait très bien circulé le puck et domine le début de match. Ils prennent logiquement l’avantage dans ce tiers en inscrivant 2 buts. Le HCK se révolte et se procure de belles occasions, toute arrêtée ou détournée par le cerbère adverse.
Peu avant la 1ère pause, le Locaux triple la mise par un tir ras glace dans un angle bien fermé. Score à la pause 3-0.
Le 2ème tirs commence comme le précédent a terminé, un but pour le HC Manor, mais cette fois les coups de butoir du HCK sont récompensé sur un tir de la bleu de Socket, son neveu transforme le rebond en but.
Ce goal donne des ailes et nous reprenons du poil de la bête, les actions s’enchaînent de part et d’autre de la patinoire, c’est finalement Manor qui parvient a reprendre 4 longueurs d’avance 1-5. Mais au HCK on a Dave, le sniper, et il fait parler la poudre. Sur une belle triangulation, il reçoit le puck dans le slot « BAM » 2-5. Ce but clôt le 2ème tiers.
Après quelques minutes de pause, les guerriers retournent une dernière fois dans l’arène. Le Sniper n’étant pas rassasié il transforme à nouveau un passe en but, un peu plus décentré il trouve la lucarne opposée, hors de portée du dernier rempart de la Placette. Ce but nous relance et nous dominons les débats, il me manque pas grand-chose pour faire douter le locaux. Finalement ils auront le dernier mot, sur deux contre rondement mené, les chefs de rayon de Manor ajoutent 2 buts pour un score final de 7-3.
On notera que le sniper a marqué deux tiers des but du HCK, une première. J-L est sorti quelques minutes avant la fin du match après c’être fait bobo au pouce, aie.

La semaine Anglaise continue, et la match de vendredi commence bien plus tôt que prévu. En effet, peu de joueur sont disponible pour le match, Maman qui était prévu au goal à eu une urgence familiale, Jack-Line blessé au pouce était lui aussi absent. ne reste plus que 8 joueurs et pas de gardien.
Après avoir de nombreux coup de fils nous trouvons trois joueurs pour compléter l’effectif, mais pas signe de gardien disponible pour nous aider en ce vendredi 20 janvier. Tous les gardiens du canton et même au-delà ont été contacté, sans succès. Finalement c’est Kiki qui c’est proposé de prendre place au but, avec l’équipement de Maman, un chouia trop grand, mais ça ira.
Pour se rendre à Monthey un vendredi soir d’hiver faut être motivé, une circulation extrêmement danse de Lausanne à Villeneuve retarde bon nombre de Kangaroos, résultat de course Kiki est équipé ‘last minute’ (merci Bubuche d’avoir mi une première fois les jambière à l’envers) et entre sur la glace sans échauffement.
Avec un gardien ‘novice’ contre une équipe de patineur expérimenté, le HCK ne se faisait pas trop d’illusion sur le score finale, mais avait quand même prévu de livrer bataille.
Après 3 minutes de jeu, 1er tir d’échauffement pour Kiki et 1er goal pour Chamart, mais sur l’action suivante sur un tir de Bubuche, Commotion opportuniste transforme le rebond et égalise, Kiki se met en jambe et trouve gentiment ça place dans les buts, mais une rondelle lui échappe à nouveau, 1-2. Mais la ligne à notre Jonny Deep Jurassien, CLG, parvient à égalisé, puis même à donner l’avantage 3-2 par Nicolas, le fils à Socket. Un peu euphorique, le HCK se déconcentre et Chamart reprend 1 longueur d’avance avant la pause.
Dès l’entame du 1ème tiers, sur une glace rapide, Commotion bien servi par Luc égalise à 4 partout. A noté qu’ensuite Kiki nous a fait des arrêtes de grande classe, on aurait dit Huet. Malheureusement Kiki vient de Fribourg les mauvaises habitudes de Conz sont vite revenue, quelques cafouillages devant Kiki et quelques contre-attaque plus tard le score passe à 4-8. Le tiers se termine néanmoins sur une bonne note, Jonny depp transforme un bon service de Gillette pour clôturer le tiers sur un score de 5-8.
Le dernier tiers sera un peu du remplissage, 2 buts seront marqué pour les Oranges sur des exploits individuelle, et Kiki pas toujours aidé par sa défense ira cherche la rondelle 5 fois derrière sa ligne pour un score finale de 7 à 13.

Le dernier math de la semaine a lieu au Sentier, pour un match contre le HC Severy une jeune équipe créée il y a 2 saisons. Comme pour le match de vendredi l’effectif du HCK est maigre. 7 joueurs et un gardien sont inscrits. Samedi soir, J-L prend la décision décide de serrer les dents 2 heures et ajoute son nom sur la feuille de match, Alain propose les services de son fils pour aider et Scoubidoo fait venir une connaissance Némo qui à vraisemblablement commencé à patiner un peu plus tôt que lui. Au final on est 10 joueurs et un gardien, l’affaire est dans le sac.
Le match commence sur les chapeaux de roue pour le HCK, Commotion et Némo se trouve par 2 fois puis Némo s’en sort seul, c’est déjà 3-0 après seulement quelques minutes de jeu. Mais les locaux ne l’entendent pas comme ça et réduisent le score à 3-1. Sur une récupération à la bleu J-L entre dans la zone et trouve l’ouverture pour le 4-1, mais les locaux trouvent l’énergie pour revenir à 4-2 avant le thé.
Le 2ème tiers est un long, très long chemin de croix pour le HCK, rien ne tourne dans le bon sens, les coups de patins sont mou, le puck ne va pas ou on veut, c’est moche. Le HC Severy saisit l’occasion et fait parlé sa volonté, ils marquent à 5 reprise pendant ce tiers alors que seul Commotion bien servi par Moteur à scoré pour le HCK, score après 2 tiers 5-7 pour Severy.
L’ambiance n’est pas au beau fix sur le ban du HCK, quelques coups de gueule, des regards perdu dans les chaussettes et j’en passe. Mais un kangaroos n’est jamais plus dangereux que quand il a un genou a terre. Malgré un but tombé très tôt dans le tiers pour le HC Severy, le HCK lance la machine et inscrit un 5-0 partiel pour mener 10-8. Le jeune locaux ne sont pas a terre et remontent tranquillement au score pendant que le HCK retombe dans ses travers, à 5 minutes de la fin du match Severy reprend l’avantage 11-10. Il faudra un très joli solo de Némo qui nettoie la lucarne gauche des buts adverse pour égaliser et clôturer le score. Au final c’est match nul 11-11 sur l’ensemble du match c’est mérité pour les deux équipes. Et pour le HCK ça permet de redresser un peu la barre après 3 défaites de rang.

Cette semaine se poursuit avec 2 matchs, jeudi contre le HC Ecublens à Villars puis à St Leonard contre les Swissrescue.

HCK HC Kangaroos  contre  nologo.png   HC Manor

3-7  (0-3 2-2 1-2)

mercredi, 18 janv. 2017 à 20:30 Le Verney (Monthey)


But(s) du HCK

1-4 junior (socket), 2-5 dave (gillette, jack-line), 3-5 dave (jack-line),

Pénalité(s) du HCK

2min à jean, 


Gardien(s): Gardien invite, 

Défense: suze, socket, brice, jack-line, 

Attaque: chnouffeur, capsule, gillette, junior, commotion, dave, nichon, clg, jean, 

Licences B:  

HCK HC Kangaroos  contre  nologo.png   HC Chamart

7-13  (3-4 2-4 2-5)

vendredi, 20 janv. 2017 à 20:30 Le Verney (Monthey)


But(s) du HCK

1-1 commotion (bubuche), 2-2 clg (gillette), 3-2 Invité (clg), 4-4 commotion (Invité), 5-8 clg (gillette), 6-10 clg, 7-12 commotion,

Pénalité(s) du HCK

pas de pénalités, Sages, nos marsupiaux ...


Gardien(s): kiki, 

Défense: socket, gillette, bubuche, nichon, 

Attaque: clg, commotion, scoubidou, 

Licences B:  

HCK HC Kangaroos  contre  nologo.png   HC Severy

11-11  (4-2 1-5 6-4)

dimanche, 22 janv. 2017 à 18:00 Centre Sportif (Le Sentier)


But(s) du HCK

1-0 commotion (Invité), 2-0 commotion (Invité), 3-0 Invité, 4-1 jack-line, 5-3 commotion (moteur), 6-8 Invité, 7-8 jack-line, 8-8 krikrak (chnouffeur), 9-8 scoubidou (commotion, Invité), 10-8 Invité, 11-11 Invité,

Pénalité(s) du HCK

pas de pénalités, Sages, nos marsupiaux ...


Gardien(s): Gardien invite, 

Défense: moteur, kiki, gwendo, 

Attaque: chnouffeur, krikrak, commotion, scoubidou, 

Licences B:  

A propos jack-line

Mes meilleures copines, Anne, Germaine, Justine et Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.